Covid 19, Faillite ou réussite ? Partie 3

Famille et confinement

 

Nous  constatons dans cette période difficile  la recomposition des familles. Pas forcément volontaire et pas forcément bien vécu d’ailleurs. Avoir du temps « libre »  chacun le souhaite mais confiné c’est parfois un cadeau empoisonné.

Une nouvelle donne où l’entente entre parents et avec les enfants est à revoir ou à rediscuter. On constate alors que l’on discutait parfois plus avec ses collègues qu’avec sa famille.

C’est déstabilisant mais c’est extraordinaire. Redécouvrir ces vertus du partage et  de la parole, redécouvrir des valeurs de proximité. Pas de fuite possible et obligation de traiter sans délai. J’espère que vous avez fait le plein de jeux, de livres et d’arguments ! Quand on nous bassine sur la cohésion sociale, voici le temps de la cohésion familiale…  

 

L’entente du couple, c’est le prochain défi ! Cela est conditionné par son environnement. La taille de son appartement par exemple et être capable de trouver sa place et son espace pour vivre ensemble. Peu évident.

Egalement la proximité avec ses voisins et l’entraide que chacun peut apporter autour de soi. Il ne s’agit plus de la fête des voisins mais bien de la vie, toute simple et toute belle avec son entourage.

Cela renvoie à la proximité certes mais aussi à la densité des constructions et la promiscuité aussi bien dans son allée (escaliers, ascenseurs, buanderies,…) qu’à l’extérieur. On a bien compris que la densité et le manque de distance favorisait la propagation du virus et les problèmes sociaux.

 

Il nous reste à espérer  une météo pluvieuse et une bonne bise …, finalement les meilleurs alliés pour rester à la maison. Et se laisser porter par les vertus des jeux de sociétés et de la lecture.  Les jeux en ligne comme les devoirs sont des supports à la tranquillité et à l’échange….

 

Et maintenant ?

Suite à cette période de crise, je parie sur une vraie plus-value sociale et environnementale, une vraie prise de conscience de ce qui fait notre monde et des leçons que nous pourrons tirer de cette crise.

La preuve de l’entraide et de la mobilisation citoyenne, la preuve de nos qualités de respect, de créativité, d’improvisation parfois et de résilience.

 

Je ne peux terminer en pensant qu’il est encore une chance que le virus ne reste ni dans l’air  ni dans l’eau et qu’il ne touche pas les animaux domestiques. 

 C’est face à la peur, la maladie et la mort que l’on retrouve le sens de nos vies.

 

Tous mes remerciements aux personnes plus particulièrement actives dans cette période, notamment dans la santé et sécurité. Ne les chargez pas plus que de raison ! Restez chez vous et nous pourrons parler de réussite.

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.